La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Qu'est-ce que A.B.A.

Le terme anglais est analysis behavior applied. La traduction française est analyse appliquée du comportement. Lorsque l'on fait de l'A.B.A., on observe, on remplit des grilles d'observation et on analyse les données recueillies dans le but de modifier les comportements inappropriés.

 

Il existe plusieurs techniques de modification du comportement mais je vais me concentrer sur celle qui s'appelle l'enseignement par essai distinct. On peut utiliser cette méthode tant pour aider les enfants à apprendre de bons comportements que pour faire des apprentissages dits académiques.

 

Le livre l'intervention behaviorale auprès des jeunes enfants autistes, de Catherine Maurice, propose de nombreux programmes à enseigner selon la technique par essai distinct.

 

Page couverture du livre de Catherine mauricePage couverture du livre de Catherine maurice

 

 Lorsque l'on fait de l'enseignement par essai distinct, chaque bonne réponse de l'enfant doit immédiatement être récompensée. Selon les goûts et intérêts de l'enfant, les renforçateurs peuvent être alimentaires, sociaux ou des jouets que l'enfant n'utilisera que quelques secondes après chaque réussite.

 Ce lien conduit sur une grille de cotation pour les séances d'enseignement par essai distinct.

 

 Évaluation des renforçateurs

Pour que les séances d'enseignements par essai distinct soient efficaces, il faut avoir plusieurs renforçateurs très stimulant pour l'élève. Si c'est possible, je vous suggère même de conserver quelques jouets ou aliments qui seront offerts seulement pendant les séances. Voici une grille utile pour rechercher des récompenses qui plairont à l'enfant

 Lorsque vous avez un grand choix de renforçateur, il est intéressant de faire une évaluation pour la hiérarchisation des récompenses favorites de l'enfant. Dans ce cas, vous présentez les items en paire pour voir lequel des items sera choisi le plus souvent. Cela vous permet de choisir les renforçateurs les plus puissants.

 Je vous suggère de faire une hiérarchisation des aliments, en offrant des choix salés et des choix sucrés et de faire une autre hiérarchisation pour les jouets.

 

À quels résultats peut-on s'attendre en faisant de l'enseignement par essai distinct?

 

Je travaille dans une classe t.s.a. au préscolaire depuis cinq ans. J'y ai intégré des séances régulières d'enseignement par essai distinct et combiné aux autres approches, comme le P.E.C.S ., cela a donné des résultats inespérés. Ma coéquipière et moi avons travaillé avec acharnement et nos élèves ont parfois progressé au-delà de nos attentes. Attention, il faut mettre le temps et les efforts nécessaires.

 

 Voici la description d'un cas que nous avons eu pour vous aider à voir le potentiel de cette méthode.

Appelons cet enfant X. X a débuté sa maternelle avec de sérieux problèmes de comportements. Il criait à répétition, plusieurs fois par jour. Il était incapable de rester assis plus de 20 secondes. Il agressait les intervenantes entre 30 et 60 fois par jour. Parfois, il agressait aussi les autres enfants. Pour cette raison, il ne pouvait partager l'espace de jeu avec d'autres. Quand il était en période de jeu, il se trouvait seul dans le coin jeu. Pendant les activités de groupe, il se levait pour frapper l'enseignante.Il était incapable de faire du travail autonome. Finalement, bien qu'il soit verbal, son langage était non fonctionnel et il ne savait pas faire de demandes quand il avait des besoins.

Nous lui avons fait un cahier de communication et intégré des séances quotidiennes de P.E.C.S. avec la présence d'un shadow. L'une des choses que nous lui avons enseigné est de demander un câlin lorsqu'il voulait de l'attention car nous avions constaté que le tiers des agressions qu'il commettaient avaient pour fonction d'attirer l'attention.

Pendant quelques mois, il a cessé de faire des activités de groupe. Même le bonjour ne faisait plus partie de son horaire. Pendant ces moments, je faisais de l'enseignement par essai distinct avec lui pour l'habituer à rester assis plus longtemps.

J'ai commencé par me servir d'une chaise berçante et d'un sablier de 30 secondes. Il avait le droit d'avoir un objet dans les mains. s'il criait sur sa chaise mais qu'il restait assis, j'ignorais intentionnellement les cris. Chaque fois qu'il parvenait à rester assis pendant tout le sablier, il avait un renforçateur alimentaire qu'il choisissait avec son cahier de communication.

Graduellement, j'augmentais la distance entre lui et moi pendant les séances. L'étape suivante a été un timer de 45 secondes, puis, un sablier de une minute. Lorsque l'objectif de rester assis une minute en A.B.A. a été atteint, il a commencé à réintégrer l'activité de groupe au bonjour. Au début, je m'asseyais derrière lui. Je faisais du modelage pour qu'il attend la fin du sablier, choisisse un renfo, le demande à l'enseignante et retourne le sablier. Cette suite d'action se faisait en boucle pendant toute la période du bonjour qui durait de 30 à 40 minutes.

Au début, cette durée était trop longue pour lui, alors, il ne faisait que la moitié de l'activité et ensuite, il allait au coin jeu ou au coin sensoriel. Au fil du temps, le temps du sablier augmentait, la durée de sa participation aussi et finalement, après la semaine de relâche, il se servait d'un sablier de 5 minutes, n'avait plus besoin de ma présence près de lui et ne se levait plus de sa chaise pour frapper l'enseignante pendant le bonjour auquel il participait pour toute la durée de l'activité.

 Je tiens à préciser que cet enfant a commencé à prendre de la médication pour contrôler son agressivité en janvier et que cela a été une bonne aide pour que les interventions donnent autant de résultats positifs.

Titre des vidéos proposées

Tutoriel A.B.A.

Apprendre à rester assis A.B.A.

Alphabet en A.B.A.

Pratiquer une langue seconde en A.B.A.

Les couleurs en A.B.A.

Les aliments en A.B.A.